Passer au contenu
BLACK FRIDAY: Popcorn GRATUIT dans toutes les commandes + Commandes expédiées en 24h! 📦
BLACK FRIDAY: Popcorn GRATUIT dans toutes les commandes + Commandes expédiées en 24h! 📦

Épices - Mélange à shish-taouk

$13.99
Member

vegan naturel vegan

  • Description
  • Les filles Fattoush
  • Tout le monde raffole du shish-taouk !

    Ce superbe mélange d’épices rappelle le garam masala. Traditionnellement utilisé dans la marinade pour le poulet, il convient également à la volaille en général ainsi qu’au porc. Osez l’utiliser pour la préparation d’un dahl aussi savoureux qu’original. Parfumez votre potage de lentilles avec ce mélange exquis. 


    Recette : 
    Mélanger
    800 g poitrine de poulet
    60 ml yogourt
    75 ml huile végétale
    15 ml épices à shish-taouk
    15 ml sel
    Mariner  4 h
    Cuire à feu vif
    Et hop, vous avez un super shish-taouk, comme au resto !

    Fabriqué au Québec | 100g. | Produit sans taxes

  • En offrant une première opportunité de travail à des femmes réfugiées syriennes, nous contribuons à leur quête d’autonomie et à leur intégration à notre société en tant que membres actives de celle-ci.

    Notre histoire
    Face aux troublants obstacles sociaux, culturels et économiques que doit affronter tout réfugié à son arrivée au Canada, les Filles Fattoush fournit aux nouvelles arrivantes syriennes une opportunité d’intégration significative: un vrai travail mettant à profit leur talent culinaire, qui leur permet d’engendrer un revenu tout en établissant un réseau social. Cet emploi constitue non seulement un premier pas vers une dignité retrouvée, mais il permet également aux femmes de communiquer entre elles et avec leurs clients; il en résulte donc un réel bienfait mutuel. Tous y donnent et tous y reçoivent, donc tous y gagnent. La diaspora globale des réfugiés menace de nombreux héritages culturels. Les Filles Fattoush répond de manière très positive au problème. Un travail collectif crée des liens, stimule l’estime de soi et profite non seulement aux femmes, mais également à leur famille et à la communauté. De nouvelles occasions se créent, par exemple, grâce au bouche à oreille, mais aussi par le biais des rencontres et discussions entre les femmes syriennes et les Canadiens : cela leur permet de faire découvrir des compétences autres que leur talent culinaire. Parmi les premières Filles Fattoush on retrouve des entraîneuses sportives, des avocates, des journalistes, bref, des femmes issues de métiers et professions diverses. Le milieu de travail devient une occasion unique d’intégration à la vie d’ici. Il n’y a pas de remède universel. Les obstacles sociaux et économiques seront toujours présents, mais les Filles Fattoush est un projet positif et novateur qui aide à les surmonter.