Skip to content
ALL our subscriptions are now 50% OFF! No code required. Hurry while this deal lasts! 🤑
ALL our subscriptions are now 50% OFF! No code required. Hurry while this deal lasts! 🤑
Le miel cristallisé est-il encore bon?

Le miel cristallisé est-il encore bon?

La cristallisation du miel, un processus naturel qui peut s'expliquer par plusieurs facteurs.  Tentons d'expliquer ce phénomène!

Photo : Miel de la Garde

D'entrée de jeu, de quoi est composé le miel?

Les abeilles récoltent le nectar des fleurs ou le miellat comme matières premières. À ce stade, le liquide est constitué de saccharose et d'eau.  Ces substances sont ensuite rassemblées dans les rayons de la ruche.  Les abeilles interviennent de deux façons : enzymes et ventilation pour produire l'or liquide : le miel.  

En effet, lorsque les abeilles rapportent le nectar ou le miellat à la ruche, elles le transmettent à leur congénères par trophallaxie (bouche-à-bouche). Celles-ci le font alors transiter plusieurs fois entre leur bouche et leur jabot (estomac des abeilles) puis le donnent à d’autres abeilles et ainsi de suite. Des enzymes présentent dans le jabot des abeilles, l'invertase, diastase, et gluco-oxydase, modifient le saccharose en fructose et glucose. Le nectar se transforme ainsi en miel.

Une fois dans l'alvéole, l'évaporation prend place.  Au départ, le nectar contient 50% d'eau.  Au terme de l'action collectives des abeilles dans la ruche, le miel renferme environ 17% d'eau!  Un peu comme l'évaporation de l'eau d'érable, les abeilles concentrent les sucres pour assurer la conservation du miel.

Bref, le miel est principalement constitué de : glucose, fructose et eau (17%). C'est une solution de sucre sursaturée.

Photo : Miel de la Garde

Maintenant, pourquoi le miel cristallise au fil du temps? Quel miel cristallise le plus vite? 

La cristallisation désigne la dernière étape de développement du miel après son extraction.  Il s'agit d'un changement de phase (de liquide à solide). La vitesse à laquelle le miel cristallise est influencée par :

  • le ratio de glucose et de fructose qu’il contient;
  • la température de conservation;
  • la quantité de particules solides présentent dans le miel, le pollen par exemple; et
  • le brassage du miel.

Certains miels cristallisent plus vite que d’autres. Les miels à haute teneur en glucose cristalliseront plus rapidement.  C'est le cas des miels de printemps (pissenlit) et d'automne (aster, verge d'or, eupatoire) au Québec.  En France, le miel de tournesol ou le miel de colza cristallisent rapidement. 

Une colonie d’abeilles maintient une température d'environ 36°C à l’intérieur de la ruche. À cette température, un état d'équilibre existe entre le sucre et l'eau, c'est l'état homéostatique.  Cet équilibre est rompu lorsque le miel est extrait, mis en pot et placé dans notre garde-manger.  

À l'opposé, les miels à haute teneur en fructose, comme le miel de tilleul ou le miel de miellat ne cristalliseront pas aussi rapidement voire pas du tout.  Le fructose est beaucoup plus soluble dans l'eau que le glucose.  

La vitesse de cristallisation du miel varie de quelques semaines à plusieurs mois selon l'origine forale. La température joue un rôle important dans la vitesse de cristallisation et dans la structure des cristaux.

L'idéal est de conserver le miel à environ 20°C.  Pour faire notre miel crémeux, nous abaissons la température à 14°C et le brassons (barattage) pendant une semaine.  Des conditions optimales pour obtenir des cristaux fins, ce qui rend le miel crémeux.  D'ailleurs, si vous ne l'avez pas encore essayé, le miel crémeux est fameux!

La cristallisation : un phénomène réversible

La cristallisation est un phénomène réversible.  Par l'action de la chaleur, le miel peut redevenir liquide.  Pratico-pratique, il est possible de placer son pot de miel dans un bain-marie ou au four pour le liquéfier.  Une température de 45°C est idéale pour éviter de pasteuriser le miel.    

En somme, la cristallisation du miel est naturelle et ne change pas les propriétés du miel. Un miel devenu solide est toujours aussi bon.  Vous le découvrirez sous une autre forme.  Embrassons la cristallisation!

 

Article écrit par Miel de la Garde

Previous article Voyager de façon responsable, oui c'est possible!

Leave a comment

Comments must be approved before appearing

* Required fields