Skip to content
Get 3 free Daydream cans with every purchase! No code necessary.
Get 3 free Daydream cans with every purchase! No code necessary.
Alternatives saines aux protections sanitaires

Les effets du plastique sur le système endocrinien et les dangers des protections sanitaires

Saviez-vous que certains plastiques de notre quotidien peuvent perturber notre système hormonal ? Les perturbateurs endocriniens présents dans les plastiques, notamment dans certaines protections sanitaires, ont des effets néfastes sur notre santé. Cet article vise à vous informer sur ces dangers et à vous offrir des solutions pour réduire leur impact.

Qu'est-ce que le système endocrinien ?

Le système endocrinien régule les hormones dans notre corps, influençant la croissance, le métabolisme, et la reproduction. Toute perturbation de ce système peut avoir des conséquences graves.

Plastiques et perturbateurs endocriniens

Les plastiques comme le PET, le PVC, et les produits contenant du BPA et des phtalates peuvent interférer avec nos hormones en les mimant ou en les bloquant.

Effets sur la santé

Chez les adultes, ces perturbations peuvent entraîner des troubles hormonaux, des cancers hormonodépendants, l'obésité et le diabète. Pour les enfants et les femmes enceintes, les risques incluent des problèmes de développement fœtal, des troubles de la croissance et du comportement.

Les protections sanitaires et les perturbateurs endocriniens

Les tampons et serviettes hygiéniques conventionnels peuvent contenir des plastiques et des produits chimiques nocifs. Ces substances peuvent pénétrer dans le corps et perturber le système endocrinien. Voici quelques ingrédients toxiques courants et leur utilisation :

  • Bisphénol A (BPA) : Utilisé dans certains plastiques, peut imiter les hormones et perturber le système endocrinien.
  • Phtalates : Utilisés pour assouplir les plastiques, ils peuvent interférer avec le développement et le fonctionnement des hormones.
  • Dioxines : Sous-produits du processus de blanchiment au chlore, ces composés sont liés à des troubles hormonaux et des cancers.
  • Pesticides : Résidus présents dans le coton non biologique, pouvant causer des irritations et des déséquilibres hormonaux.
  • Parfums et Fragrances : Utilisés pour masquer les odeurs, ils peuvent contenir des phtalates et d'autres produits chimiques irritants.

Ces substances peuvent entraîner des problèmes de santé tels que :

  • Irritations et allergies : Causées par des produits chimiques et des plastiques en contact direct avec les muqueuses sensibles.
  • Perturbations hormonales : Les substances comme le BPA et les phtalates peuvent imiter les hormones et interférer avec le système endocrinien.
  • Risques d'infections : La présence de produits chimiques peut altérer l'équilibre naturel de la flore vaginale

    Chiffres et statistiques

    • 1 milliard : Le nombre de serviettes hygiéniques jetées chaque mois en Amérique du Nord, selon l'Agence de Protection de l'Environnement des États-Unis.
    • 93% : Le pourcentage de femmes utilisant des tampons et des serviettes conventionnels qui ne sont pas conscients des produits chimiques qu'ils contiennent (source : Women’s Voices for the Earth).
    • 48% : Le pourcentage de tampons testés contenant des traces de pesticides, de chlore et de dioxines (source : Women's Environmental Network).
    • 5 à 8 ans : Le temps nécessaire à un tampon conventionnel pour se dégrader dans l'environnement, contre environ 6 mois pour une coupe menstruelle en silicone.

    Études et recherches

    Des études montrent que les perturbateurs endocriniens présents dans les plastiques sont liés à divers problèmes de santé. Les experts recommandent de limiter l'exposition à ces substances.

    Réduire l'exposition aux perturbateurs endocriniens dans les protections sanitaires

    • Utilisez des alternatives sûres : Préférez les coupes menstruelles en silicone médical, les serviettes lavables en coton biologique, et les tampons en coton bio.
    • Choisissez des produits certifiés sans BPA et phtalates : Recherchez des labels et certifications qui garantissent l'absence de substances nocives.
    • Évitez les produits parfumés : Les parfums peuvent contenir des phtalates et autres produits chimiques irritants.

     

    Les plastiques perturbent notre système endocrinien, entraînant de sérieux problèmes de santé, notamment à travers certaines protections sanitaires. En faisant des choix informés et en adoptant des pratiques durables, nous pouvons réduire notre exposition à ces substances nocives. Agissez dès aujourd'hui pour protéger votre santé et celle de votre famille.

    Previous article 10 Gestes simples pour respecter la nature lors d'une randonnée au Québec
    Next articles L'effet du plastique sur la santé et comment réduire son utilisation

    Leave a comment

    Comments must be approved before appearing

    * Required fields